dimanche 25 juin 2017

Imaginary Appalachia, de Colter Wall (2015)

Imaginary_Appalachia.jpg

Colter Wall, c'est avant tout une voix terriblement envoûtante. Imaginary Appalachia commence comme du Nick Drake et ça se termine en un puissance mélange de Folk, Country et Blues. Une voix qui s'impose naturellement, et un EP comme une pépite brute qui accroche plus que l'album de 2017 portant  […]

Lire la suite

mercredi 21 juin 2017

Regarde-moi, de Audrey Estrougo (2007)

regarde_moi.jpg

Regard double sur la banlieue C'est peut-être l'une des seules fois que je n'ai pas eu l'impression de regarder un film dit "de banlieue" en me sentant harassé par sa pléthore de clichés, par son manque d'ambition, ou par la pauvreté de ses problématiques. Tout ce qui nous est montré ici  […]

Lire la suite

vendredi 16 juin 2017

Black And White, de Tony Joe White (1969)

black_and_white.jpg

Swamp / Country Rock plutôt sympa, comme un Kris Kristofferson avec quelques gènes d'Elvis qui aurait grandi dans les bayous de Louisiane. J'aime beaucoup sa voix grave de baryton, son utilisation de la Wah Wah, et même les ballades bluesy du début d'album me conviennent bien. L'inspiration vient  […]

Lire la suite

Alexandre Nevski, de Sergueï Eisenstein (1938)

alexandre_nevski.jpg

"Celui qui viendra chez nous avec une épée périra par l'épée. Telle est la loi de la terre russe." Un bien étrange objet, œuvre de propagande, politique et cinématographique. D'un côté, le film-propagande commandé par Staline, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. La menace nazie à la  […]

Lire la suite

lundi 12 juin 2017

Qui a peur de Virginia Woolf ?, de Mike Nichols (1966)

qui_a_peur_de_virginia_woolf.jpg

MARIAGE [maʁjaʒ] n. m. — Institution pour malades mentaux. Drôle d'expérience que de voir le film après une représentation de la pièce d'Edward Albee de 1962, dont il fut adapté quelques années plus tard. C'est un cas de visionnage un peu à part, l'intrigue étant étrangement familière : ce n'est pas  […]

Lire la suite

jeudi 01 juin 2017

The Wonderful World Of Sam Cooke, de Sam Cooke (1960)

Voilà le registre dans lequel j'apprécie beaucoup Sam Cooke, la Soul, plus que celui par lequel il a débuté sa carrière, axé Swing et Jazz L'album n'est pas d'une homogénéité sans faille en termes de qualité, mais il suffit de quelques pépites pour le faire briller. Il y a quelques petites  […]

Lire la suite

Dresses Too Short, de Syl Johnson (1968)

Syl Johnson est comme un cousin éloigné d'Otis Redding (la voix, surtout, et les cuivres dans la Soul aussi), avec un premier album contenant beaucoup de compositions personnelles. La cohérence de l'album est solide, et même s'il n'y a pas de vraies grosse fulgurance, des morceaux comme Same Kind Of  […]

Lire la suite

- page 3 de 56 -