janvier 2016 (6)

samedi 30 janvier 2016

Yi Yi, d'Edward Yang (2000)

yi_yi.jpg

Why is the world so different from what we thought it was? Why is the world so different from what we thought it was? Now that you're awake, and see it again, has it changed at all? Now, I close my eyes, the world I see is so beautiful.(Ting-Ting, adolescente, s'adressant à sa grand-mère qui semble  […]

Lire la suite

mardi 26 janvier 2016

Section Spéciale, de Costa-Gavras (1975)

section_speciale.jpg

Raison d'État et état d'urgence Il ne me semble pas que Costa-Gavras soit particulièrement réputé pour la finesse de ses analyses politiques et historiques ou de ses réquisitoires, mais c’est précisément cette attitude offensive, cette application dans le rentre-dedans qui fait son style et parfois  […]

Lire la suite

jeudi 21 janvier 2016

The Revenant, d'Alejandro González Iñárritu (2016)

revenant.jpg

Left for dead and revenge C'est bien simple, je ne me rappelle pas la dernière fois qu'un film vu sur grand écran et sorti ces dernières années m'a laissé dans un tel état de jouissance et de surprise mêlées. The Revenant, c'est le réalisateur Alejandro González Iñárritu qui reprend les meilleurs  […]

Lire la suite

mardi 19 janvier 2016

007 Spectre, de Sam Mendes (2015)

007 spectre.jpg

Orgueil et méjugés Jamais je ne me serais autant senti étranger à l'engouement et à l'intérêt que pourrait éventuellement présenter un film aussi populaire (au sens de l'affluence dans les salles, la barre des cinq millions de spectateurs étant en passe d'être franchie, au sens du petit milliard de  […]

Lire la suite

dimanche 17 janvier 2016

La Chaîne, de Stanley Kramer (1958)

chaine.jpg

En lisant le pitch d'un tel film, on peut craindre principalement une chose : un traitement trop prévisible dans sa métaphore de l'opposition entre Blancs et Noirs. Mais ce serait sans compter sur la surprenante écriture de The Defiant Ones (titre original) et l'excellent duo formé par Tony Curtis  […]

Lire la suite

dimanche 10 janvier 2016

It Follows, de David Robert Mitchell (2015)

it_follows_fr.png

Affiches française et américaine du film. J'aime beaucoup ce genre de cinéma d'horreur (et par extension ce genre de cinéma) qui impose par sa scène d'introduction une ambiance, un code, une esthétique, et qui s'y tiendra jusqu'à la fin. Ici, c'est une véritable opération de communication dont je  […]

Lire la suite