Histoire_de_france_C_Dufour.jpg

Ni historienne, ni enseignante, Catherine Dufour est écrivain, et elle s'est plongée avec une évidente passion et érudition dans l'écriture de ce super livre sur l'Histoire de France dans lequel se dessine ses talents de conteuse.

Ma dernière lecture de la dame remonte à son recueil de nouvelles intitulé L'Accroissement Mathématique du Plaisir, recueil sautant d'un genre à un autre (un chouïa de fantasy, beaucoup de fantastique, et une bonne dose de science-fiction). Je retrouvais sur la forme courte la créativité, l'humour et la prose qui m'avait si plu dans ses romans. Je pense en l’occurrence à ses deux romans intitulés le Goût de l'Immortalité et Outrage et Rébellion qui se déroulent tous les deux dans les bas-fonds de villes futuristes confrontées aux problèmes d'un monde où l'expansion démographique n'a fait de cesse qu'accroitre : pollution, trafics humains, épidémies, misère et pauvreté, pratiques religieuses douteuses, vengeances ethniques et rancœurs raciales, terrorisme politique et terrorisme économique...

 AVT_Catherine-Dufour_2046.jpeg Le_gout_de_limmortalite.jpg Outrage_et_rebellion.jpg accroissement_mathematique_du_plaisir.jpg

Dans ses investigations du Passé avec cette rétrospective de l'Histoire de France comme dans ses projections dans le Futur avec ses romans SF, elle nous plonge dans les destinées de ses personnages qui brillent par leur noirceur. Et dans la veine, l'Histoire de France en tient une bonne couche entre ses « chevaliers sanguinaires », ses « moines déments », ses « reines étranglées », ses « jeunes despotes », ses « ministres sournois », ses machos hypersexués, ses maniaques impuissants, etc.

Nos professeurs parvenaient parfois au prix d’une grande énergie à éveiller notre curiosité, ou ils finissaient par donner la becquée à une classe de trente cinq élèves qui rapportaient niaisement des dates, des noms et des faits sur leur cahier. La rétrospective de l'Histoire de France de Catherine Dufour n'est pas non plus scindée par les grandes vacances scolaires qui brisaient la trame historique sur laquelle nous étions déjà voués à coller des bribes de passé mal apprises. J'ai eu la chance avec mes camarades de collège d'avoir une professeur de latin et français, et un professeur d'histoire (Madame Christine Canivenq et Monsieur Robert Villa) qui croisaient avec beaucoup d'inventivité et d'originalité leurs enseignements pour nous faire découvrir notre département - l'Aude - au travers des vestiges et des trésors qu'il recèle : la cité médiévale de Carcassonne, la Via Dominitia et la Via Aquitania sont des lieux privilégiés pour se plonger dans l'époque médiévale, et romaine.

Ce livre est une agréable surprise renouant avec nos souvenirs d'école, et cette Histoire que j'avais laissé un peu de côté. On réapprend, on raccommode. Catherine Dufour parsème ses récits de réflexions personnelles éclairant d'une manière inattendue les zones d'ombre de notre Histoire de France. Par ailleurs, elle porte un regard qui se veut plus féministe, et elle recourt à un humour noir réjouissant pour nous faire part de ses observations. Elle nous sollicite en nous prenant à partie, nous tenant ainsi vif, éveillé et agile tout au long de ce voyage couvrant 2000 ans d'Histoire.