Mot-clé - Aristocratie

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 06 août 2019

Noblesse oblige, de Robert Hamer (1949)

noblesse_oblige.jpg

La subversion d'un élagage sanglant "Kind hearts are more than coronets, and simple faith than Norman blood" : de bons cœurs valent plus que des couronnes, et une simple foi plus que tout le sang normand. C'est ainsi que Edith, le personnage le moins névrosé et le plus sain d'esprit du  […]

Lire la suite

vendredi 12 avril 2019

Liebelei, de Max Ophüls (1933)

liebelei.jpg

La narration par la mise en scène, du hors-champ au travelling Dernier film de la période allemande d'Ophüls, premier de cette période que je vois. Habitué à ses films français arborant un formalisme jusqu'au-boutiste, on peut apercevoir en germes (et même davantage que ça) des éléments formels  […]

Lire la suite

jeudi 14 mars 2019

Madame de..., de Max Ophüls (1953)

madame_de.jpg

La ronde des boucles et la valse des mensonges Il est très tentant d'établir un parallèle entre les structures élégantes de Madame de... et de La Ronde, les deux films procédant de manière similaire pour charpenter le récit, en se basant sur une série de boucles et de motifs répétés. Ils semblent  […]

Lire la suite

lundi 12 novembre 2018

Le Salon de musique, de Satyajit Ray (1958)

salon_de_musique.jpg

Un sursaut d'orgueil avant la mort Le cinéma indien classique, c'est-à-dire pas exactement celui qui s'exporte en masse dans les contrées occidentales, peut demander un certain temps d'adaptation pour l'apprécier à sa juste valeur, bonne ou mauvaise, qu'on y soit sensible ou pas. Il y a une forme  […]

Lire la suite

mercredi 31 octobre 2018

La Poupée, de Wojciech Has (1968)

poupee.jpg

Asymétrie des rapports de force dans les hautes sphères de la Pologne de la fin du XIXe siècle Cinq ans avant La Clepsydre, le cinéaste polonais Wojciech Has proposait déjà une fresque historique incroyable, presque tétanisante par moments, à l'atmosphère graphique dotée d'un cachet très  […]

Lire la suite