Mot-clé - Violence

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 21 janvier 2018

Bone Tomahawk, de S. Craig Zahler (2015)

bone_tomahawk.jpg

Le festin nu et le cri du sorcier (indien) Le genre de petite surprise qui fait plaisir. On y va presque à l'aveugle, sans être victime d'une campagne de communication harassante, sans attendre autre chose que de voir les têtes d'affiche qu'on apprécie, dans un genre a priori sympathique, et on est  […]

Lire la suite

Brawl in Cell Block 99, de S. Craig Zahler (2017)

brawl_in_cell_block_99.jpg

Bradley, brutal et bestial Après un coup d'éclat aussi marquant que Bone Tomahawk (lire le billet), on attendait S. Craig Zahler au tournant. Dans un premier temps, on aurait bien du mal à déterminer une continuité de style dans un tel changement de registre, en abandonnant le western au profit  […]

Lire la suite

mercredi 10 janvier 2018

Bully, de Larry Clark (2001)

bully_B.jpg

"You guys don't work, you don't go to school, you don't do anything. All you do is lay around and drive your cars and eat us out of house and home." Bien au-delà du fait divers que le film illustre et de son potentiel dramatique qui explose lors du jugement final, alors que l'on prend  […]

Lire la suite

samedi 25 mars 2017

Les Réprouvés, de Luis Buñuel (1950)

reprouves.jpg

"Implacable comme la marche silencieuse de la lave." Octavio Paz Los Olvidados ("Les Réprouvés", passe encore, mais alors "Pitié pour eux", quelle horreur... Pitié pour nous, oui !) rappelle dans une certaine mesure la misère et l'extrême dureté du microcosme que  […]

Lire la suite

dimanche 16 octobre 2016

71 Fragments d'une chronologie du hasard, de Michael Haneke (1994)

71_Fragments_d_une_chronologie_du_hasard.jpg

Glaciations existentielles Quand on pénètre dans l'antre du dernier volet de la "trilogie de la glaciation émotionnelle" de Michael Haneke, c'est au terme d'un long et rude voyage à l'intérieur de la société autrichienne (a minima), initié par les deux premiers films. On n'est pas  […]

Lire la suite

mercredi 03 août 2016

Dogville, de Lars von Trier (2003)

dogville.jpg

Les charmes de la manipulation Comme à chaque fois qu'on se lance dans un film signé Lars von Trier, on se demande dans quelle misère noire on s'embarque et quels supplices on va devoir endurer. Et ici, il y a de quoi se faire du souci : trois heures, sans décor (ou presque). Eh bien sur le fond  […]

Lire la suite

lundi 15 décembre 2014

La Poursuite Impitoyable, d'Arthur Penn (1966)

poursuite_impitoyable.jpg

An de grâce 1966 : l'âge d'or du western traditionnel est révolu tandis que le western crépusculaire en est à ses balbutiements. Sergio Leone n'en finit pas de dépoussiérer le genre à la sauce locale (cru 1966 : Le Bon, la Brute et le Truand), Sam Peckinpah s'apprête à lancer sa Horde Sauvage  […]

Lire la suite

- page 1 de 3