sleeping_beauty.jpg

Julia Leigh, écrivaine australienne (The Hunter, roman paru en 1999 et adapté sur grand écran en 2011) « marrainée » par la néo-zélandaise Jane Campion (La Leçon de Piano en 1993, et Bright Star en 2009 : voir le billet de Gilles), se lance dans le cinéma avec Sleeping Beauty, œuvre fantasmagorique  […]