mardi 18 juin 2024

Graphic Sexual Horror, de Barbara Bell et Anna Lorentzon (2009)

graphic_sexual_horror.jpg, juin 2024

"The Michelangelo of bondage and torture." N'étant pas un grand connaisseur des pratiques BDSM, le documentaire Graphic Sexual Horror a déjà à la racine un mérite important, celui de la documentation sérieuse sur des pratiques sexuelles souvent présentées dans des cadres parmi les plus  […]

Lire la suite

dimanche 19 mai 2024

Mes petites amoureuses, de Jean Eustache (1974)

mes_petites_amoureuses.png, avr. 2024

Chronique adolescente du sud-ouest L'avantage de s'être durablement exposé aux méthodes de Bresson (pour le meilleur) et Rohmer (pour le pire), c'est que le style narratif très particulier de Mes petites amoureuses, avec ses saynètes discontinues qui s'enchaînent, sa voix off particulièrement  […]

Lire la suite

vendredi 26 avril 2024

En route vers le sud (Goin' South), de Jack Nicholson (1978)

en_route_vers_le_sud.jpg, avr. 2024

"I'll never forget you, Hermine. You's the first woman I didn't have to pay for. Adiós." Jack Nicholson n'a pas été le réalisateur de beaucoup de films (IMDb en compte quatre, dont un non-crédité) et à la différence de The Two Jakes qui sera formellement beaucoup plus maîtrisé 12 ans plus  […]

Lire la suite

lundi 13 novembre 2023

Ginger Snaps, de John Fawcett (2000)

ginger_snaps.jpg, nov. 2023

"A girl can only be a slut, a bitch, a tease, or the virgin next door." Le cinéma d'horreur a souvent associé les transformations horrifiques (quel que soit le type de monstre) aux transformations liées à l'adolescence (puberté, éveil de la sexualité, etc.), mais Ginger Snaps aborde cette  […]

Lire la suite

jeudi 12 octobre 2023

Le Bel Antonio (Il bell'Antonio), de Mauro Bolognini (1960)

bel_antonioA.jpg, oct. 2023

Impressions d'impuissance Coup de maître de la part du réalisateur Mauro Bolognini et du scénariste Pier Paolo Pasolini que d'avoir réuni deux sex symbols comme Marcello Mastroianni et Claudia Cardinale, au potentiel sensuel et sexuel relativement incomparable dans l'Italie des années 1960, pour  […]

Lire la suite

mardi 10 octobre 2023

La Peur (O Fovos), de Kostas Manoussakis (1966)

peur.jpg, sept. 2023

Profils paysans Dans un coin de campagne grecque des années 60, une famille de paysans propriétaires terriens : le père autoritaire, la mère effacée, la fille entre deux mondes, le fils dont le portrait laisse assez vite entrevoir des difficultés d'ordre psychiatrique, et leur jeune servante  […]

Lire la suite

samedi 30 septembre 2023

Nous sommes tous en liberté provisoire (L'istruttoria è chiusa: dimentichi), de Damiano Damiani (1971)

nous_sommes_tous_en_liberte_provisoire.jpg, sept. 2023

Silence et conscience En matière de film de prison, Damiano Damiani ne révolutionne pas le genre avec Nous sommes tous en liberté provisoire, mais il arrive à mêler habilement les codes propres à ce segment avec les thématiques qu'il affectionne et que l'on retrouve régulièrement dans ses films.  […]

Lire la suite

mercredi 02 août 2023

Triple Assassinat dans le Suffolk, de Peter Greenaway (1988)

triple_assassinat_dans_le_suffolk.jpg, juil. 2023

"Punish those who have caused great unhappiness by their selfish actions." Peter Greenaway a vraiment un style bien à lui, à la fois très affirmé et tout en retenue, passant autant par des partis pris esthétiques que par certains aspects d'écriture et une narration légèrement décalée. On  […]

Lire la suite

vendredi 16 juin 2023

Ariane, de Billy Wilder (1957)

ariane.jpg, mai 2023

"If people loved each other more, they'd shoot each other less." Eh ben voilà : aussitôt dit, aussitôt contredit. Récemment (c'était il y a quelques mois en regardant Meet John Doe aka L'Homme de la rue de Capra) je me faisais la remarque peu aimable au sujet de Gary Cooper qui  […]

Lire la suite

jeudi 15 juin 2023

Les Amants, de Louis Malle (1958)

amants.jpg, mai 2023

Le mari, l'amant, et la rencontre Je classe Les Amants dans la catégorie des films désuets, tendance romance vieille France, qui ont conservé malgré tout un certain charme. La façon qu'a Louis Malle de décrire le carcan bourgeois dans lequel est enfermée la protagoniste Jeanne Moreau a absolument  […]

Lire la suite

- page 1 de 5

Haut de page