Mot-clé - Famille

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 15 mai 2024

Happiness of Us Alone (名もなく貧しく美しく, Na mo naku mazushiku utsukushiku), de Zenzō Matsuyama (1961)

happiness_of_us_alone.jpg, avr. 2024

Surdité et ténacité La dure condition du couple ou de la famille dans le Japon d'après-guerre qui se bat pour vivre dignement, ce n'est pas un sujet particulièrement nouveau au début des années 1960. En revanche, le traitement de ce thème à travers le prisme de deux amants sourds-muets l'est bien  […]

Lire la suite

lundi 29 avril 2024

Histoire écrite sur l'eau (水で書かれた物語, Mizu de kakareta monogatari), de Yoshishige « Kijû » Yoshida (1965)

histoire_ecrite_sur_l_eau.jpg, avr. 2024

Traumas et tremblements Le style de Yoshishige (aka Kijū) Yoshida est immédiatement perceptible et regarder aujourd'hui Histoire écrite sur l'eau, c'est voir refaire surface en toute subjectivité nombre de ses films des années 1960 comme les très beaux Le Lac des femmes ou encore La Source thermale  […]

Lire la suite

lundi 01 avril 2024

Les Tambours de la nuit (夜の鼓, Yoru no tsuzumi, Night Drum), de Tadashi Imai (1958)

tambours_de_la_nuit_A.jpg, mars 2024

Solitude imposée de l'époque d'Edo Yoru no tsuzumi complète un tableau parfaitement subjectif chez Tadashi Imai formé par les quelques films que j'ai pu voir et explore une perspective extrêmement rare pour aborder la thématique du samouraï. À des années-lumière d'un chanmbara (classique ou  […]

Lire la suite

lundi 18 mars 2024

Mes frères et moi, de Yohan Manca (2022)

mes_freres_et_moi.jpg, mars 2024

La grande débrouille Mes frères et moi est de ces films dont personnellement je n'attendais pas grand-chose — voire rien du tout — et qui se trouvent être des petits films sans ambitions démesurées mais qui in fine valent vraiment le détour. Ici, la bonne surprise tient au fait que Yohan Manca  […]

Lire la suite

jeudi 29 février 2024

Djihadistes de père en fils (Kinder des Kalifats, Of Fathers and Sons), de Talal Derki (2017)

djihadistes_de_pere_en_fils.jpg, févr. 2024

Petite chronique familiale du salafisme djihadiste Toutes les cases du documentaire d'exception sont cochées : sujet en or, immersion absolue, travail de préparation conséquent, suivi au très long cours, peu de commentaires externes, et surtout, probablement le plus important sur des thématiques  […]

Lire la suite

mardi 20 février 2024

Un temps pour vivre, un temps pour mourir (童年往事, Tóng nián wǎng shì), de Hou Hsiao-Hsien (1985)

un_temps_pour_vivre_un_temps_pour_mourir.jpg, févr. 2024

Souvenirs d'une enfance taïwanaise Le cinéma taïwanais de la fin du XXe siècle est un terreau fertile qui laisse le champ libre à de nombreuses très belles découvertes, et c'est très souvent à mettre en corrélation avec l'histoire du pays qui s'écrivait en parallèle de la vie des différents  […]

Lire la suite

lundi 05 février 2024

Le Monde d'Apu (অপুর সংসার, Apur Sansar), de Satyajit Ray (1959)

monde_d_apu.jpg, janv. 2024

Par-delà les souffrances La fin de la trilogie d'Apu fait suite à La Complainte du sentier (1955) et L'Invaincu (1956), quelques années plus tard, et marque l'achèvement d'un portrait dense opéré en compagnie d'une multitude d'acteurs ayant prêté leurs traits aux différents âges du protagoniste.  […]

Lire la suite

vendredi 19 janvier 2024

L'Invaincu (অপরাজিত, Aparajito), de Satyajit Ray (1956)

invaincu.jpg, janv. 2024

Le tombeau des lucioles Ce deuxième film de la trilogie d'Apu réalisée par Satyajit Ray reprend exactement l'histoire du protagoniste là où on l'avait laissée à la fin de La Complainte du sentier : Apu a désormais 10 ans (du moins durant la première partie du film, avant la grande ellipse qui le  […]

Lire la suite

mercredi 17 janvier 2024

Deux, de Filippo Meneghetti (2020)

deux.jpg, janv. 2024

Barbara, une femme allemande Première chose qui frappe et qui intrigue fortement : la présence de Barbara Sukowa, du haut de sa soixantaine avancée et magnifique, dans un rôle dont l'émancipation chevillée au corps mais menacée forme un écho très lointain mais tout aussi tenace avec son rôle dans  […]

Lire la suite

mercredi 20 décembre 2023

Printemps précoce (早春, Sōshun), de Yasujirō Ozu (1956)

printemps_precoce.jpg, déc. 2023

Adultère et renouveau amoureux C'est la première (dans mon expérience en tous cas) et probablement l'unique fois que Ozu aborde le thème de l'infidélité dans un film, conférant de facto à Printemps précoce un parfum singulier, en rupture avec les thématiques qu'il aura invariablement creusées au  […]

Lire la suite

- page 1 de 8

Haut de page