Mot-clé - Comédie

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 21 juin 2024

La Folle Mission du docteur Schaeffer (The President's Analyst), de Theodore J. Flicker (1967)

la_folle_mission_du_docteur_schaeffer.jpg, juin 2024

À cause d'une psychanalyse The President's Analyst réalisé par l'inconnu Theodore J. Flicker sort en 1967, c'est-à-dire longtemps avant l'avènement du Nouvel Hollywood dans la décennie 1970 et son cortège de thrillers états-uniens politiques et paranoïaques, et un peu moins longtemps avant la  […]

Lire la suite

jeudi 20 juin 2024

Lily aime-moi, de Maurice Dugowson (1975)

lily_aime_moi.jpg, juin 2024

Trois gars qui rament La comédie mélancolique de Maurice Dugowson est un film plein de défauts, mais des défauts attachants, essentiellement des maladresses de rythme rejoignant les maladresses des trois personnages. Le trio est improbable sur le papier, et pourtant à l'écran il est profondément  […]

Lire la suite

vendredi 07 juin 2024

Xala, de Ousmane Sembène (1975)

xala.jpg, mai 2024

D'une oppression à l'autre Un autre regard sénégalais porté sur la décolonisation par Ousmane Sembène, écrivain avant d'être cinéaste. Dans un style très différent de Camp de Thiaroye qui, bien que réalisé 13 ans plus tard, comportait / comportera beaucoup plus de maladresses dans l'interprétation  […]

Lire la suite

lundi 03 juin 2024

Happy End (Stastný konec), de Oldřich Lipský (1967)

happy_end.jpg, mai 2024

Un travail de décorrélation C'est sans doute la première fois que la Nouvelle Vague tchécoslovaque, retranchée dans son loufoque surréaliste et noir particulièrement excessif, me convainc aussi aisément et frontalement. Happy End impose son concept sans aucune forme d'introduction : on est en  […]

Lire la suite

vendredi 26 avril 2024

En route vers le sud (Goin' South), de Jack Nicholson (1978)

en_route_vers_le_sud.jpg, avr. 2024

"I'll never forget you, Hermine. You's the first woman I didn't have to pay for. Adiós." Jack Nicholson n'a pas été le réalisateur de beaucoup de films (IMDb en compte quatre, dont un non-crédité) et à la différence de The Two Jakes qui sera formellement beaucoup plus maîtrisé 12 ans plus  […]

Lire la suite

jeudi 21 mars 2024

Knock, de Guy Lefranc (1951)

knock.jpg, mars 2024

Les maladies ignorées Knock est un film d'acteurs et de dialogues avant tout, il me semble, et dont le côté théâtral très appuyé ne trouvera de source de soulagement (ou d'aggravation, pour peu que l'on ne supporte pas la prestation) que dans l'interprétation de Louis Jouvet. L'acteur y est  […]

Lire la suite

lundi 18 mars 2024

Mes frères et moi, de Yohan Manca (2022)

mes_freres_et_moi.jpg, mars 2024

La grande débrouille Mes frères et moi est de ces films dont personnellement je n'attendais pas grand-chose — voire rien du tout — et qui se trouvent être des petits films sans ambitions démesurées mais qui in fine valent vraiment le détour. Ici, la bonne surprise tient au fait que Yohan Manca  […]

Lire la suite

mercredi 14 février 2024

Sous le plus petit chapiteau du monde (The Smallest Show on Earth), de Basil Dearden (1957)

sous_le_plus_petit_chapiteau_du_monde.jpg, janv. 2024

Cinema Decrepito The Smallest Show on Earth, c'est un peu mon Cinema Paradiso, dans une version dérivée britannique que je considère comme bien plus réussie. L'histoire d'un vieux cinéma décrépi, avec son vieux projectionniste, ses vieilles habitudes, mais totalement dénuée de la charge de pathos  […]

Lire la suite

jeudi 18 janvier 2024

Voyage sans retour (One Way Passage), de Tay Garnett (1932)

voyage_sans_retour.jpg, janv. 2024

"These holidays are dynamite." Aiguillé par la place de choix que Bertrand Tavernier lui accorde dans son pavé Amis Américains, Tay Garnett s'immisce dans ma cinéphilie par l'entremise de cette romance aux accents comiques qui aurait très bien pu constituer le terreau idéal d'un mélodrame  […]

Lire la suite

mercredi 10 janvier 2024

Un idiot à Paris, de Serge Korber (1967)

idiot_a_paris.jpg, janv. 2024

Les pérégrination d'un bredin Dans la catégorie des films de l'ancienne France, avec virée rurale et excursion citadine, naviguant au sein d'un casting extrêmement touffu, avec d'énormes morceaux de truculence et de belles grandes gueules, et permettant de redécouvrir des tableaux quotidiens du  […]

Lire la suite

- page 1 de 8

Haut de page