Mot-clé - Mélancolie

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 20 juillet 2023

À l'approche de l'automne, de Mikio Naruse (1960)

a_l-approche_de_l-automne.jpg, juin 2023

Des enfants dans le vent Mikio Naruse est l'auteur d'une petite centaine de films et c'est la première fois que nos chemins se croisent sur le territoire de l'enfance, loin de ses mélodrames les plus réputés qui explorent des thématiques et des points de vue résolument adultes. Ce filtre très  […]

Lire la suite

jeudi 15 juin 2023

Les Amants, de Louis Malle (1958)

amants.jpg, mai 2023

Le mari, l'amant, et la rencontre Je classe Les Amants dans la catégorie des films désuets, tendance romance vieille France, qui ont conservé malgré tout un certain charme. La façon qu'a Louis Malle de décrire le carcan bourgeois dans lequel est enfermée la protagoniste Jeanne Moreau a absolument  […]

Lire la suite

lundi 05 juin 2023

Another Sky, de Gavin Lambert (1954)

another_sky.jpg, mai 2023

Romance et désert Très belle évocation d'une solitude, celle d'une jeune femme britannique au contact d'une culture nord-africaine — l'histoire de Rose Graham ne sera jamais circonscrite à un cadre précis, géographique ou temporel, de telle sorte que le sentiment d'errance de la protagoniste dans  […]

Lire la suite

jeudi 07 octobre 2021

Still Life, de Jia Zhangke (2006)

still_life.jpg, sept. 2021

Les adieux à Fengje Still Life s'insère remarquablement bien dans le courant cinématographique chinois du début du XXIe siècle, que l'on pourrait qualifier de nouvelle vague critique, sociale et pessimiste, aux côtés de So Long, My Son (2019, Wang Xiaoshuai), An Elephant Sitting Still (2019, Hu  […]

Lire la suite

samedi 24 juillet 2021

Herbes flottantes, de Yasujirō Ozu (1959)

herbes_flottantes_A.jpg, juil. 2021

Les amants crucifiés Il se produit quelque chose entre Ozu et la pellicule couleur que je n'ai, je crois, jamais ressenti ailleurs. La superbe restauration de Herbes flottantes, remake 25 ans plus tard du presque homonyme Histoire d'herbes flottantes, ne fait que renforcer ce sentiment, comme si  […]

Lire la suite

mercredi 21 juillet 2021

Petulia, de Richard Lester (1968)

petulia.jpg, juil. 2021

Fragments de chaos amoureux Kaléidoscopes d'émotions, d'images et de sensations que ce film de Richard Lester, décidément bien loin des comédies du côté des Beatles type A Hard Day's Night et des suites de Superman, engagé ici dans une peinture de la fin des années 1960. Il ne sera pas question du  […]

Lire la suite

mardi 27 octobre 2020

Fleurs d'équinoxe, de Yasujirō Ozu (1958)

fleurs_d_equinoxe.jpg, oct. 2020

Équilibre du jour et de la nuit Le cinéma d'Ozu comporte quelques composantes qui traversent l'ensemble de son œuvre, dans son intégralité (ou presque), pouvant conduire à deux réactions opposées dans un parcours cinéphile donné, à l'heure de la dernière pierre ajoutée à l'édifice. Ainsi, à l'issue  […]

Lire la suite

lundi 27 avril 2020

Les flics ne dorment pas la nuit, de Richard Fleischer (1972)

flics_ne_dorment_pas_la_nuit.jpg, avr. 2020

"I hate this assignment, I'm not gonna be doing this forever." Contrepoint intéressant au Dirty Harry de Siegel sorti l'année précédente, Les flics ne dorment pas la nuit (joli titre français, pour une fois) fut rangé dans la même étagère à l'époque, grosso modo le film de flic  […]

Lire la suite

vendredi 13 septembre 2019

Jack le Magnifique, de Peter Bogdanovich (1979)

jack_le_magnifique_A.jpg

"People make love for so many crazy reasons, why shouldn't money be one of them?" Saint Jack est une peinture très mélancolique de Singapour dans les années 1970, vue à travers le prisme du post-colonialisme américain, et vécue par un vétéran de la guerre de Corée d'origine italienne,  […]

Lire la suite

vendredi 26 juillet 2019

La Paloma, de Helmut Käutner (1944)

paloma.jpg

Parenthèse marine et musicale Helmut Käutner est un réalisateur allemand vraiment étonnant. En deux films tournés à la fin de la Seconde Guerre mondiale (Sous les ponts et La Paloma), il fait le portrait d'une Allemagne résolument moderne et reconnaissable, mais totalement déconnectée de la réalité  […]

Lire la suite

- page 1 de 2

Haut de page