Mot-clé - Horreur

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 31 mai 2024

La Charrette fantôme (Körkarlen), de Victor Sjöström (1921)

charrette_fantome.jpg, mai 2024

Beuverie suédoise et moissonnage des âmes Grand moment du mélodrame muet suédois réalisé par un des grandes sommités du cinéma de son époque, Victor Sjöström, et matériau original à la racine d'une longue série d'influences (parmi beaucoup d'autres) qui s'étendent jusqu'à Bergman, de nombreux  […]

Lire la suite

mardi 21 mai 2024

Kwaïdan (怪談, Kaidan), de Masaki Kobayashi (1964)

kwaidan_A.jpg, avr. 2024

"Aussi longtemps que je vivrai, je continuerai à jouer du biwa. Je jouerai de toute mon âme pour pleurer ces milliers d'esprits qui brûlent d'une haine amère." J'aime beaucoup Kobayashi (mais en réalité sur la base de seulement deux films vus, on ne peut pas dire que ce soit une  […]

Lire la suite

lundi 26 février 2024

Histoire de fantômes japonais (東海道四谷怪談, Tōkaidō Yotsuya Kaidan), de Nobuo Nakagawa (1959)

histoire_de_fantomes_japonais.jpg, févr. 2024

Vengeance spectrale Il y a un côté presque matriciel dans cette histoire de fantômes japonais (ne serait-ce que le titre), basée sur le conte "Yotsuya kaidan" issu du théâtre kabuki et égrainant des thématiques très classiques qui dépassent largement les frontières nationales, trahison,  […]

Lire la suite

samedi 10 février 2024

Les Deux Visages du Docteur Jekyll (The Two Faces of Dr Jekyll), de Terence Fisher (1960)

deux_visages_du_docteur_jekyll.jpg, janv. 2024

"I'm new to your wicked city. — It's only wicked if you're poor, sir." Relecture intéressante par la Hammer de l'histoire du Docteur Jekyll / Mister Hyde, qui est opérée par Terence Fisher à l'époque de la pellicule couleur qui bave, tout début des années 1960 britanniques. Ce n'est  […]

Lire la suite

dimanche 28 janvier 2024

Vorace (Ravenous), d'Antonia Bird (1999)

"I said no food. I didn't say there was nothing to eat." Avant que son tournage ne commence, Vorace se trouvait placé sous les meilleurs auspices : son acteur principal, l'Écossais Robert Carlyle, était alors au sommet de sa carrière (The Full Monty lui ayant offert succès public et  […]

Lire la suite

lundi 27 novembre 2023

Les Poupées du diable (The Devil-Doll), de Tod Browning (1936)

poupees_du_diable.jpg, nov. 2023

"If most men were reduced to the dimensions of their mentality, Marcel's plan wouldn't be necessary." C'est vraiment de l'ordre de la réaction chimique me concernant : il y a dans les films de Tod Browning un mélange d'ingrédients, de thématiques et d'atmosphères qui produit un précipité  […]

Lire la suite

samedi 18 novembre 2023

L'Abominable Docteur Phibes (The Abominable Dr. Phibes), de Robert Fuest (1971)

abominable_dr_phibes.jpg, nov. 2023

"A brass unicorn has been catapulted across a London street and impaled an eminent surgeon. Words fail me, gentlemen." J'ai bien aimé le voile potache qui flotte sur le film, volontairement ou non, et qui suit les pérégrinations macabres de Vincent Price dans sa quête de vengeance  […]

Lire la suite

lundi 13 novembre 2023

Ginger Snaps, de John Fawcett (2000)

ginger_snaps.jpg, nov. 2023

"A girl can only be a slut, a bitch, a tease, or the virgin next door." Le cinéma d'horreur a souvent associé les transformations horrifiques (quel que soit le type de monstre) aux transformations liées à l'adolescence (puberté, éveil de la sexualité, etc.), mais Ginger Snaps aborde cette  […]

Lire la suite

jeudi 09 novembre 2023

L'Inconnu (The Unknown), de Tod Browning (1927)

inconnu.jpg, oct. 2023

"All my life men have tried to put their beastly hands on me... to paw over me. I have grown so that I shrink with fear when any man even touches me." Tod Browning, une passion. J'adore son style, j'adore les thématiques récurrentes de ses films, et j'adore comment tout cela s'articule  […]

Lire la suite

lundi 25 septembre 2023

Kisapmata, de Mike De Leon (1981)

kisapmata.jpg, août 2023

Le poids du père Kisapmata est un complément très intéressant à Itim, un autre film réalisé par Mike De Leon 4 ans auparavant, duquel on aurait retiré toute la composante fantastique sans avoir aucunement altéré sa capacité à tendre vers le commentaire allégorique du régime de Ferdinand Marcos. On  […]

Lire la suite

- page 1 de 4

Haut de page