Cinéma

De tout et de rien, du muet et du docu, du récent et de l'ancien. Très peu d'actualités...

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 12 avril 2024

Notre corps, de Claire Simon (2023)

notre_corps.jpg, avr. 2024

Écrins du corps féminin, nuée de cas particuliers L'horizon des régions hospitalières explorées par Claire Simon dans Notre corps est très vaste, et les 2h50 du documentaire sont presque insuffisantes — au sens où l'on serait prêt à en contempler facilement le double. Les domaines médicaux sont  […]

Lire la suite

jeudi 11 avril 2024

The Noah, de Daniel Bourla (1975)

noah.jpg, mars 2024

Solitude, folie et radiations Un homme seul (Robert Strauss pour son dernier film) dérive sur l'eau, à bord d'un radeau de fortune, et arrive sur une île vraisemblablement déserte perdue au milieu d'un océan inconnu. Des restes de matériel de propagande communiste jonchent les lieux. Il vérifie que  […]

Lire la suite

mardi 09 avril 2024

Blonde Vénus (Blonde Venus), de Josef von Sternberg (1932)

blonde_venus.jpg, mars 2024

Triangle amoureux et pathologique Pur produit du cinéma Pre-Code et accessoirement cinquième collaboration entre Marlene Dietrich et Josef von Sternberg, Blonde Venus s'était à l'époque illustré par une impopularité notable que l'on peut raisonnablement relier au rôle de l'actrice d'origine  […]

Lire la suite

lundi 08 avril 2024

D'Est, de Chantal Akerman (1993)

d-est.png, mars 2024

Travelling sur 2000 kilomètres Un dispositif extrêmement simple : filmer un voyage depuis l'Allemagne de l'Est jusqu'à Moscou au lendemain de la dislocation de l'URSS, sans aucun commentaire, sans aucun sous-titre. Avec seulement quelques séquences plus scriptées, en plans fixes, qui viennent  […]

Lire la suite

samedi 06 avril 2024

Des terroristes à la retraite, de Mosco Boucault (1985)

terroristes_a_la_retraite.jpg, mars 2024

Exil, résignation, rébellion L'histoire des unités "Francs-tireurs et partisans - Main-d'œuvre immigrée" (FTP-MOI) et de Missak Manouchian est revenue dans l'actualité à l'occasion de son récent transfert avec sa femme au Panthéon, suscitant à cette occasion quelques remous au creux de  […]

Lire la suite

jeudi 04 avril 2024

Happy Together (春光乍洩, Cheun Gwong Tsa Sit), de Wong Kar-wai (1997)

happy_together.jpg, mars 2024

"Turns out that lonely people are all the same." Je referme (sans m'en être rendu compte) le chapitre Wong Kar-wai en terminant sur la période qui m'aura le plus convaincu et passionné chez lui, le tournant des années 1990 / 2000, fin du XIXe et début du XXe, avec la toile de fond de la  […]

Lire la suite

mardi 02 avril 2024

Ouvrir la voix, de Amandine Gay (2017)

ouvrir_la_voix.jpg, mars 2024

La sobriété du témoignage Ouvrir La Voix a les avantages et les défauts de sa radicalité (qui trouve son origine dans une absence de financement institutionnel) : deux heures d'entretiens avec des militantes qui revendiquent leur identité de femme et de noire, cadrées en plan serré sur leurs  […]

Lire la suite

lundi 01 avril 2024

Les Tambours de la nuit (夜の鼓, Yoru no tsuzumi, Night Drum), de Tadashi Imai (1958)

tambours_de_la_nuit_A.jpg, mars 2024

Solitude imposée de l'époque d'Edo Yoru no tsuzumi complète un tableau parfaitement subjectif chez Tadashi Imai formé par les quelques films que j'ai pu voir et explore une perspective extrêmement rare pour aborder la thématique du samouraï. À des années-lumière d'un chanmbara (classique ou  […]

Lire la suite

lundi 25 mars 2024

La Jeune fille et les paysans (Chlopi), de Dorota Kobiela et Hugh Welchman (2023)

jeune_fille_et_les_paysans_A.jpg, mars 2024

Destins animés La formule présente dans La Passion Van Gogh est répétée en partie par Dorota Kobiela et Hugh Welchman : c'est par rotoscopie que les images de La Jeune fille et les paysans sont générées et animées, dans un second temps, après un premier tournage en décors et en acteurs réels. Le  […]

Lire la suite

jeudi 21 mars 2024

Knock, de Guy Lefranc (1951)

knock.jpg, mars 2024

Les maladies ignorées Knock est un film d'acteurs et de dialogues avant tout, il me semble, et dont le côté théâtral très appuyé ne trouvera de source de soulagement (ou d'aggravation, pour peu que l'on ne supporte pas la prestation) que dans l'interprétation de Louis Jouvet. L'acteur y est  […]

Lire la suite

- page 1 de 97

Haut de page