Mot-clé - Kon Ichikawa

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 28 novembre 2023

Le Serment rompu (破戒, Hakai), de Kon Ichikawa (1962)

serment_rompu_A.jpg, nov. 2023

Dilemme des burakumin C'est probablement le film de Kon Ichikawa dans lequel les vannes du mélodrame sont le plus grandement ouvertes, loin devant l'histoire d'un acteur de kabuki dans La Vengeance d'un acteur ou celle de la tyrannie d'une famille à travers les décennies développée dans Le Fils de  […]

Lire la suite

jeudi 23 novembre 2023

Le Pavillon d'or (炎上, Enjō), de Kon Ichikawa (1958)

pavillon_d-or.jpg, nov. 2023

Brûle ce que tu as adoré Quand Kon Ichikawa adapte un récit de Yukio Mishima (lui-même inspiré d'un événement survenu en 1950), le résultat tranche assez fortement dans le ton par rapport à ce qu'on peut connaître par ailleurs, que ce soit les films en temps de guerre (Feux dans la plaine 1959, La  […]

Lire la suite

dimanche 17 septembre 2023

Galaxy Express 999 (銀河鉄道999, Ginga Tetsudō Three Nine), de Rintarō (1979)

galaxy_express_999.jpg, août 2023

Voyages interstellaires Avec Galaxy Express 999 j'ai eu la sensation de replonger dans l'univers de la SF animée que j'affectionnais tant il y a quelques années, dans la lignée de Mamoru Oshii, Satoshi Kon, ou encore Katsuhiro Ôtomo. À ce titre, sans être un grand fan ni un grand connaisseur des  […]

Lire la suite

Billets connexes

jeudi 25 février 2021

Le Fils de famille, de Kon Ichikawa (1960)

fils_de_famille.jpg, janv. 2021

Un fils Le fils de famille développe son récit familial sur une durée diégétique conséquente (avec flashback), centrée sur la première moitié du XXe siècle, avec une tonalité très étonnante, à cheval sur plusieurs genres entre drame, comédie, histoire et étude de mœurs. Kon Ichikawa s'intéresse à  […]

Lire la suite

Haut de page